Catégories
Articles récents
Archives
Étiquettes
Homeo Pour Tous | Transpiration
2542
single,single-post,postid-2542,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.6.12,vc_responsive

Blog

Transpiration

Transpiration

La transpiration régularise la température du corps et participe à l’élimination des déchets. Elle se manifeste à la paume des mains, aux aisselles, à la plante des pieds, plus rarement au visage, et peut même aller jusqu’au ruissellement. On parle d’hyperhidrose quand le phénomène est intense. Certaines personnes ont les mains moites en situation de stress par la douleur, la fatigue, l’émotion, ce qui peut être très gênant. Un rendez-vous, personnel ou professionnel, une consultation chez le médecin et les mains se mettent à transpirer. Cette transpiration excessive peut devenir un handicap, parfois une obsession. En cas de doute sur la cause, il est préférable de consulter car certains troubles hormonaux, infectieux, neurologiques ou encore une intoxication peuvent être responsables du phénomène.
La sueur s’accompagne d’une odeur désagréable du fait qu’elle est décomposée par les microbes présents sur la peau.
Dans ces conditions que penser des déodorants? Ils sont les bienvenus car ils masquent l’odeur sans empêcher la moiteur. Qu’il s’agisse de sticks, sprays, rollers, ou de crèmes, ils contiennent des antiseptiques qui neutralisent en continu les bactéries. Cependant il s’y ajoute des parfums, des capteurs d’odeur et de l’alcool, ce qui peut nuire aux peaux sensibles. Et les antitranspirants? Ils ne sont pas recommandes car ils resserrent les pores de la peau et risquent de bloquer l’élimination de la sueur. Il ne faut les utiliser qu’occasionnellement, pour des circonstances bien précises comme un rendez-vous important.

L’ionophorèse est à reserver à l’hyperhtdrose majeure, surtout lorsqu’elle a un retentissement psychologique. Il s’agit de tremper ses pieds dans de l’eau traversée par un courant, ce qui entraîne la pénétration de produits médicamenteux à travers la peau. Dans les cas rebelles, on se sert d’injections de toxine botulique qui réduit
la transpiration en paralysant les glandes des aisselles des deux tiers.
L’homéopathie agit sur le terrain responsable de l’excès de
transpiration.
En attendant une consultation chez le médecin, on peut prendre, à raison de 3 granules trois fois par jour, l’un (ou plusieurs) des médicaments qui suivent.

Selon la cause

•transpiration en s’endormant,
CALCAREA CARBONICA 9 CH.

• par l’obésité.
CALCAREA CARBONICA 9 CH.

• au moindre exercice,
CHINA RUBRA 9 CH.

• après une maladie aiguë,
CHINA RUBRA 9 CH.

• pendant la ménopause,
LACHESIS MUTUS 9 CH.

• pendant la fièvre (sans que la fièvre ne soit chassée pour autant),
MERCURIUS SOLUBILIS 9 CH.

• après les repas,
NATRUM MURIATICUM 9 CH.

• après une frayeur,
OPIUM 9 CH.

• sans cause précise,
PILOCARPUS JABORANDI 9 CH.

• à la ménopause,
PILOCARPUS JABORANDI 9 CH.

• en se reveillant,
SAMBUCUS NIGRA 9 CH.

• transpiration émotive,
SEPIA OFFICINALIS 9 CH.

• transpiration pendant les règles,
VERATRUM ALBUM 9 CH.

Selon les modalités

• aggravation la nuit,
MERCURIUS SOLUBILIS 9 CH. 

• aggravation dans une pièce surchauffée,
PULSATILLA 9 CH.

Selon les symptômes concomitants

• sueurs chaudes,
CHAMOMILLA VULGARIS 9 CH.

• sueurs gui fatiguent,
CHINA RUBRA 9 CH.

• de mauvaise odeur (pendant la fièvre),
MERCURIUS SOLUBILIS 9 CH.

• transpiration avec élimination de sel (trace blanche sur les vêtements au niveau des aisselles).
NATRUM MURIATICUM 9 CH.

• de mauvaise odeur sous les bras,
SEPIA OFFICINALIS 9 CH.

• de mauvaise odeur des pieds,
SILICEA 9 CH.

• de mauvaise odeur du corps,
THUYA OCCIDENTALIS 9 CH.

Selon la localisation

• sur le visage,
NATRUM MURIATICUM 9 CH.

• sur le nez,
NATRUM MURIATICUM 9 CH.

• au niveau des aisselles,
SEPIA OFFICINALIS 9 CH.

• au niveau du cou,
CHINA RUBRA 9 CH. 

• au niveau du dos,
CHINA RUBRA 9 CH.

• au niveau de la région lombaire,
SILICEA 9 CH.

• à la paume des mains,
NATRUM MURIATICUM 9 CH.

• à la plante des pieds,
SILICEA 9 CH.

1