Catégories
Articles récents
Archives
Étiquettes
Homeo Pour Tous | Tension Artérielle
2482
single,single-post,postid-2482,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.6.12,vc_responsive

Blog

Tension Artérielle

Tension Artérielle

La mesure de la tension artérielle est le reflet de la pression du sang dans les artères.
Elle est modulée par les battements du coeur, ce qui fournit deux chiffres, couramment exprimés en centimètres de mercure:

– la maxima, qui correspond à la pression au moment ou le cœur se contracte et éjecte le sang dans la circulation générale (et tout d’abord dans l’aorte); elle est habituellement comprise entre 10 et 14;

– la minima, qui correspond à la pression du sang dans la phase où le cœur se relâche tout en se remplissant à nouveau, et qui est normalement comprise entre 6 et 9.

La tension varie en fonction du moment de la journée, de l’activité physique, du stress, du repos, du sommeil.
D’une personne a l’autre elle varie en fonction de la constitution, du mode d’alimentation, du poids, du vieillissement et de la pathologie. Il peut ne pas y avoir de symptôme d’alerte; c’est souvent au cours d’un examen médical systématique que l’on découvre une anomalie tensionnelle.

Hypotension artérielle

L’hypotension artérielle correspond à une baisse de la maxima au-dessous de 10 mm. Elle peut être responsable de vertiges aux changements de position ou de sensations d’être au bord de le syncope. Il est préférable de voir un médecin homéopathe.

En attendant la consultation on peut prendre:
SEPIA OFFICINALIS 9 CH.
3 granules trois fois par jour.

Hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est avérée lorsque les chiffres, après 15 minutes de repos, dépassent 160 pour la maxima et 90 pour la minima. Cependant il est logique de commencer un traitement lorsque la tension dépasse 14/9.
Il faut la réduire lorsqu’elle est trop élevée afin d’éviter la survenue d’un accident vasculaire cérébral, d’une maladie des artères coronaires (angine de poitrine, infarctus du myocarde), d’une insuffisance cardiaque ou rénale.
Les chances de complications sont d’autant plus grandes que d’autres facteurs se surajoutent: cholestérol, diabète, surconsommation de sel. d’alcool, de tabac, sedentarite, surpoids.
À côté de l’hypertension artérielle proprement dite, il faut connaître l’effet blouse blanche.
Dans ce cas. la tension monte quand le médecin s’approche du patient pour la mesurer et retombe peu après. Il s’agit d’un phénomène d’origine

Le traitement homéopathique est à discuter en fonction de chaque personne. Il peut être donné seul en cas d’effet blouse blanche et lorsque la tension/maladie est modérée (en dessous de 18). Dans les autres cas, il est utilisé pour réduire les doses d’allopathie.
Dans tous les cas il agit très progressivement et en douceur.

Il est préférable de consulter un médecin homéopathe.
En attendant la consultation, on peut prendre:
ACONITUM NAPELLUS 5 CH,
AURUM METALUCUM 5 CH,
NUX VOMICA 5 CH,
3 granules de chaque trois fois par jour.

0