Catégories
Articles récents
Archives
Étiquettes
Homeo Pour Tous | Stress
2410
single,single-post,postid-2410,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.6.12,vc_responsive

Blog

Stress

Stress

Le stress est à la fois un mot commode et une réalité, tout dépend de la manière dont nous le concevons. Médicalement parlant, il ne s’agit pas d’une maladie mais de la réponse de l’organisme à une agression, qu’elle soit d’ordre physique  ou psychologique. Ce sont nos nerfs, nos glandes, notre système immunitaire, notre men- tal et toute notre biologie qui reagissent.

Des complications peuvent se produire si nous n’arrivons pas à gérer ce qui nous arrive. Le  stress soudain, exceptionnel, stimule notre immunité, et peut être considéré comme un «bon» stress, même s’il est douloureux. Il provoque une réaction de combat ou de fuite selon les personnes et les événements.

Le stress chronique, prolongé, nous épuise. Il est lié à des circonstances personnelles, familiales, professionnelles, culturelles, économiques, qui d’ailleurs s’additionnent entre elles. Les exemples les plus frappants sont l’abus sexuel d’un enfant, le harcèlement moral, l’obéissance absolue à
un ordre, la dépendance vis-à-vis d’un partenaire. L’adaptation peut se faire, ou tenter de se faire, soit en diminuant la réaction physique au stress (relaxation) soit en agissant sur ce qu’on en pense (relativiser,  penser à autre chose), ou encore en contrôlant la situation stressante (parvenir à interrompre ou supprimer la cause). Nous ne sommes pas égaux devant le stress. Certains sont résilients (ils trouvent en eux la capacité de réagir), d’autres non.

Les principales maladies liées à une mauvaise adaptation sont l’hypertension artérielle, l’infarctus du myocarde, certains troubles digestifs (œsophagite, gastrite, ulcère gastro-duodénal, colopathie
fonctionnelle), les troubles du sommeil, la spasmophilie, les troubles de l’humeur, l’anxiété.

Il est préférable de consulter un médecin homéopathe pour venir à bout des conséquences d’un stress chronique. Pour le stress soudain, on peut prendre, selon les réactions, l’un des médicaments suivants,
à raison de 3 granules toutes les demi-heures, jusqu’au retour au calme:
• Agitation. ACONITUM
NAPELLUS 9 CH.

• Anxiété, panique,
ACONITUM NAPELLUS 9 CH.

• Poussée d’hypertension
artérielle, ACONITUM
NAPELLUS 9 CH.

• Crise de spasmophilie,
COCCULUS INDICUS 9 CH.

• Insomnie, COFFEA CRUDA
9 CH.

• Douleurs dans le ventre,
COLOCYNTHIS 9 CH.

• Fuite, GELSEMIUM
SEMPERVIRENS 9 CH. 

• Tremblements,
GELSEMIUM SEMPERVIRENS 9 CH.

• Diarrhée, GELSEMIUM
SEMPERVIRENS 9 CH.

• Sensation d’inhibition,
GELSEMIUM
SEMPERVIRENS 9 CH.

• Blocage respiratoire, souffle
coupé, IGNATIA
AMARA 9 CH.

• Epuisement soudain, impossibilité, de comprendre ce qu’on dit,
PHOSPHORICUM ACIDUM 9 CH.

0