Catégories
Articles récents
Archives
Étiquettes
Homeo Pour Tous | Fièvre
69
single,single-post,postid-69,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.6.12,vc_responsive

Blog

Fièvre

Fièvre

UN «BON» SYMPTÔME

La température normale se situe, selon l’heure et l’activité, entre 36,5º C et 37,5º C. La fièvre (un des symptômes les plus fréquents chez l’enfant) débute au-delà de 37,5º C. Il faut, dans la mesure du pos-
sible, en trouver la cause, et pour cela faire appel au médecin. Celui-ci vous interrogera: l’enfant tousse-t-il? A-t-il de la diarrhée? Des vomissements? Souffre t-il ? Il recherchera les principales causes pouvant expliquer la fièvre: infection microbienne ou virale des voies aériennes supérieures, des oreilles, des poumons, des intestins, des voies urinaires, fièvres éruptives).

Il pensera à une réaction à un vaccin, à une appendicite, a un coup de chaleur ou à des affections heureusement rares: méningite, ostéomyélite, rhumatisme articulaire aigu, encéphalite.
II n’y a pas de relation proportionnelle entre l’intensité de la fièvre et la gravite de la maladie en cours.
La fièvre est un «bon» symptôme. Elle prouve que l’organisme lutte contre ses agresseurs (microbes Ou virus) et les empêche de se multiplier. Elle est souvent élevée chez l’enfant, et de survenue brutale car un organisme ieune est vigoureux et reagit violemment. Mais on ne peut la laisser évoluer en raison des complications toujours possibles (déshydratation, convulsions, délire).
Il n’y a pas de médicament homéopathique «contre la fièvre».
La fièvre tombera quand la cause de la maladie aura été traitée. C’est cette dernière qui détermine le traitement.
Dans les affections débutantes qui ne paraissent pas graves
(l’enfant a bonne mine, sa peau n’est pas déshydratée, il a toute
sa conscience), donner 3 granules toutes les heures, en alternance s’il y en a plusieurs, de (des) médîcament(s) choisi(s).

Selon la cause

• En cas de fièvre par temps froid et sec
ACONITUM NAPELLUS 9 CH.

• Si l’enfant a pris froid par temps chaud et sec
ACONITUM NAPELLUS 9 CH.

• Si l’enfant a pris froid par temps humide
DULCAMARA 9 CH.

• Après un bain froid (en rivière, par exemple)
RHUS TOXICOOENDRON 9 CH.

Selon les symptômes concomitants

• En cas de fièvre avec agitation (et, chez le grand enfant, peur de la mort)
ACONITUM NAPELLUS 9 CH.

• Avec vertige et pâleur lorsque l’enfant s’assoit dans son lit
ACONITUM NAPELLUS 9 CH.

• Sans transpiration (fièvre «sèche»)
ACONITUM NAPELLUS 9 CH.

•Avec transpiration
BEL LA DONNA 9 CH.

•Si ses joues sont rouges et chaudes
BELLA DONNA 9 CH.

• Si ses pupilles sont dilatées
BELLADONNA 9 CH.

•S’il a des convulsions
BELLADONNA 9 CH.

•S’il marmonne ou délire a cause de la fièvre
BELLADONNA 9 CH.

 

• S’il a les joues alternativement rouges et pales
FERRUM PHOSPHORICUM 9 CH.

• S’il saigne du nez pendant la fièvre
FERRUM PHOSPHORICUM 9 CH.

• S’il a de la fièvre sans avoir soif
GELSEMIUM SEMPERVIRENS 9 CH.

• S’il se plaint de maux de tète a l’arrière du crâne pendant la fièvre
GELSEMIUM SEMPERVIRENS 9 CH.

• S’il est abruti par la fièvre, demande qu’on le laisse tranquille
GELSEMIUM SEMPERVIRENS9 CH.

•Si ses joues sont violettes pendant la fièvre
LACHESIS MUTUS 9 CH.

•S’il a un battement des ailes du nez pendant la fièvre
LYCOPODIUM CLAVATUM 9 CH.

•Si la fièvre se manifeste principalement la nuit
MERCURIUS SOLUBILIS 9 CH.

•Si la fièvre s’accompagne d’une transpiration de mauvaise odeur
MERCURIUS SOLUBILIS 9 CH.

 

• S’il a des frissons
NUX VOMICA 9 CH.

• S’il a faim malgré la fièvre
PHOSPHORUS 9 CH.

• S’il a les mains brûlantes
PHOSPHORUS 9 CH.

• S’il se plaint de douleurs musculaires
PYROOENIUM 9 CH.

• S’il présente une douceur inhabituelle du caractère pendant la fièvre
PULSATILLA 9 CH.

• S’il remue sans arrêt malgré la fièvre
RHUS TOXICODENDRON 9 CH.
• Si la fièvre s’accompagne
d’un bouton d’herpès
(bouton de fièvre)

• Si la fièvre s’accompagne de troubles neurologiques (paralysie, abolition des réflexes)
ZINCUM METALUCUM 9 CH.

Prévention des complications

La bonne attitude consiste a réduire le chauffage dans la pièce à 18°C, à découvrir le bébé et même à le dévêtir et à le faire boire. On peut également lui donner un bain en le mettant dans une eau inférieure de 1 ou 2 º C a sa température corporelle.
Si son comportement est anormal, s’il pleure de manière inhabituelle ou prolongée, s’il manque de tonus, le recours au médecin est indispensable.

0